• _Étrangement tu m'attires.

    Mais serait-ce plutôt l'illusion de ton âge doublé de celle de ton expérience qui m'attire ? Celle de ton corps chaud sontre le mien ? Ne serait-ce pas plutôt mon ennui, mon célibat, mes hormones, qui devant toi s'agittent et me font croire que tu m'attires ? Sans doutes, ouais. C'est physique en fait.

    Sincèrement physique.

    Bizarrement physique.

    J'aime aps la physique !!


    1 commentaire
  • _S'tu veux, c'était de l'utilisation positive. Ou consentante plutôt.

    Tu m'as dis ce que je voulais entendre, au bon moment. Par cela, tu as su faire baisser ma méfiance et enfermer ma confiance. J'étais crédule tu sais, j'y aie cru. Pauvre cruche ! Quand j'taie demandé plus, cela n'a plus été possibleJ'étais allé trop loin dans la "face" de toi que tu voulais me montrer. À partir de ce moment là, la confiance que tu m'avais octroyer à fondu comme neige au soleil. Et la mienne, tu l'as broyer, tu as marcher dessus comme sur un miroir qui ne renvoie pas un aspect positif. Le "charme" s'est brisé. Et d'autant plus, j'ai ouvert les yeux. Ce comportement me fait penser à celui d'un pervers indformatique. T'es un pervers infortmatique. Ton nom, maintenant, evoque chez moi une mauvaise période; aussi envers toi qu'envers moi. Comment ai-je pu autant me faire avoir ?!


    votre commentaire
  • _ Je sais aps ce qu'tu as. Non, parce que avant, tu venais me parler, t'vois, on rigolait ensemble, toussa. Bah maintenant, j'sais pas, tu as perdu son entrain. Pas qu'il était énorme ton entrain, mais toujours un truc à me dire, à me raconter, pareil de ma part..  Mais là, c'est plat. J'pense aps qu'tu fasses laggle, quand même, ce serait étonnant. Pis, j't'l'aie plus ou moins demandé, et t'm'a répondu par la négation... C'est limite platonique, même si évidemment, c'est aps approprié, vu que je suis aps amoureuse de toi.  Mais j'aime pas cette situation. À croire que j'aime qu'on flatte mon égo, et que ça vienne de toi en particulier.

    En même temps, j'attends qu'une chose: qu'tu sached la vérité à propos de ton couple. Comme ça j'te consolerais. J'aime ces petites attentions que l'on s'appote l'un a l'autre. Nan, parce que c'est sympa, on se "gâte". Enfin c'est le sentiment que j'avais. Trop sans doutes.

    J'y avais réfléchi, en fait, j'aimerai que le gars avec qui je vais faire ma vie, donc pas maintenant, hein, j'suis pas suicidaire, ait ta mentalité. Nan pas ton physique, t'es blond. Mais... Enfin tu vois quoi !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique