• _

    "T'es aps une fille banale. Loin de là." ( c )

    "Des filles comme toi, y'en pas des milliards" ( c )

    "Tu vois, moi j'ai apssé un cap. Toi aps encore" ( c )

    "Je doute. (...) J'ai peur." ( c ) Hugo.

    "Je veux te (re)voir" ( c ) Yelle

    "A bientôt, j'suppose. ( Marye )

    -Oui, j'espère." ( Luigi )


    2 commentaires
  • _ Va t'faire foutre, chéri. Ou devrais-je dire ex-chéri. Nan parce que la seule chose que je veux avec toi, c'est que t'arrêtes de m'prendre la tête. S'tu veux, j'ai fais la morte pendant les vacances parce que je me voyais mal te quitter par texto/appel/MSN. Ca s'fait aps. J'voulais t'expliquer que j'voulais que ça s'arrête pour ne aps te blesser. Pour éviter de te faire mal. Parce que je ne pouvais aps assumer le fait que tu m'aimes plus que moi. Que les sentiments avaient évolué, et que je ne voulais pas t'utiliser. Je ne t'aimais plus assez pour ça. 

    Tu m'aurais avoué en même temps ce que tu désirais vraiment, sans doute que ça aurait changé quelque chose. Là, l'apprendre par elle. C'est assomant, quoi. Savoir que tu me considérais comme TA copine. La fille du moment dans ta vie. P'tain mais c'est une putain de preuve d'amour. Que t'as "quitté" ta copine, l'officielle pour moi. C'est... incroyable. Masi si tu m'le dis aps, j'peux pas le savoir. Okay, "t'en avais aps envie". Mais tu me l'aurais dit au moment propice, ça aurait évité toussa. T'imagines que t'aurais eu une super raison de faire laggle ?

    Mais là, tu prefères rester sur le fait que... Que j'en sais rien, en fait. Y'a quoi qui bloque ? Le fait que j't'ai laché ? Fallait bien que ça arrive un jour. Le fait que j't'ai blessée ? J'étais censée savoir ce que tu pensais si tu n'me le dis aps  ? J'ai des organisations, s'cuzes moi. Le fait que j'ai fais la morte ? Tu voulais vraiment tout savoir apr texto/MSN ? C'est mosh'.

    Alors maintenant, t'arrêtes de faire laggle, tu fais ton deuil tranquille et t'arrête de me faire chier.

    T'façon, t'es remplacé.


    votre commentaire
  • _

    "A s'assoir à Pomme de Pain cinq minutes avec toi

    Regarder les militaires tant que y'en a.

    Me parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra

    En serrant dans ta main mes p'tits doigts

    Regarder bouffer les moineaux pas cons

    Les faire s'envoler pour de faux.

    Et sentir dans tes bras tout contre, tout contre moi

    Et me sentir bien avec toi.

    Te raconter un peu comment qu'c'est dnas ma vie

    [...]

    Et t'aimer même si

    Le TGV est assassin

    Et t'emporte avec lui aussi loin de moi.

    T'façon on s'reverra.  "

    ( c ) Renaud, modifiée par mes soins.


    votre commentaire
  • 28.11

    _ "Bah on dira que t'es mon coeur" ( c ) Romain

    Il est vachement beau en fait. J'ai flashé sur Lui dès mon installation dnas la soirée. À mon avis lui aussi. Ses yeux bleus ne sont aps comme ceux de Vincent, ils ne mettent pas mal à l'aise.

    "T'as des yeux qui disent j'ai envie de toi."

    Mais.. Mais.. Quand j'étais bourrée, j'étais sur Lui. Et j'ai déssoulé, j'étais super loin. =/ Il ne faut aps qu'il croit que je ne m'interesse à lui uniquement quand je suis bourrée. Ah mais aps du tout ! J'étais bien dnas ses bras. J'aurais pu y rester longtemps.

     


    votre commentaire
  • 24.11

    _ J'crois qu'on arrête définitivement de croire au père noWel lorsqu'on met les paquets sous le sapin en faisant croire au plus petit que c'est le père noWel qui le fait. A c'moment là, le mythe se casse complétement, il est écrasé à coup d'pieds.

    Le père noWel n'existe & n'existera plus. Jamais.

    C'est là que tu te rends compte que tu croyais encore un peu à c'bonhomme rouge.

    T'as toute ta vie qui déroule devant tes yeux.


    votre commentaire